Accueil > DÉCRYPTAGE & CONVERGENCE
Version imprimable Facebook Twitter

Vente liée : Darty ne sera pas obligé d'afficher le prix de l'OS pré-installé sur ses ordinateurs

Parce qu'elle juge profondément déloyale la vente liée d'un ordinateur neuf et d'un système d'exploitation (en l'occurrence Windows), l'UFC-Que Choisir avait assigné Darty en justice pour l'exemple. Mais alors qu'en première instance, le TGI de Paris avait condamné l'enseigne à afficher clairement le prix des systèmes d'exploitation pré-installés sur ses ordinateurs, le jugement en appel va à l'encontre du premier verdict et n'oblige plus Darty à faire le détail des prix. C'est à n'y plus rien comprendre...

 

Le juge estime, en effet, que puisque les accords cnclus entre Microsoft et les constructeurs sont protégés par le secret des affaires, le consommateur n'a pas à avoir connaissance du prix du système d'exploitation présent dans l'offre qui lui est proposée. « Il est tout simplement incroyable que le juge fasse primer l'intérêt de multinationales sur les droits des consommateurs » réagit Alix Cazenave, chargée des affaires publiques de l'association April. « Le code de la consommation est là pour protéger les consommateurs des pratiques abusives des professionnels. Voilà plus de dix ans qu'il est violé par la vente liée, il serait temps de le faire appliquer ! ».

 

L'April ne comprend pas ce jugement qui, d'après elle, met de côté les conséquences fâcheuses de la vente liée sur le marché des systèmes d'exploitation. Cela donne naissance à une offre « monolithique » où les consommateurs n'ont pas le choix, « alors que 75% d'entre eux voudraient l'avoir » souligne Lionel Allorge, son vice-président. « Avec cet arrêt, le juge nous demande d'acheter sans poser de questions. On veut nous obliger à manger les yeux bandés, mais les consommateurs ont de plus en plus de mal à le digérer ».

 

L'information des consommateurs est pourtant une obligation légales des professionnels et elle n'est pas négociable. Reste qu'en niant ce besoin d'information, ce jugement « prend les consommateurs pour des veaux et les condamne à la monoculture Microsoft » ajoute Jérémy Monnet, administrateur de l'April.

 

Quand verrons-nous fleurir sur les présentoirs de Darty des ordinateurs nus, sans système d'exploitation ? Ce n'est visiblement pas demain la veille. L'April rappelle que chaque année, 6 millions de consommateurs sont obligés de payer la taxe Windows, et ce, alors que la plupart d'entre eux disposent déjà d'une licence valide ou utilise des logiciels libres. C'est justement l'absence de ces systèmes libres au sein des offres grand public que déplore l'association. Pour elle, cela entretient l'idée que Windows est le seul et unique système d'exploitation pour PC.

vendredi 4 décembre 2009 - Note : 4.8/5
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les commentaires

Ce débat est ridicule. Tous les produits techniques vendus chez les distributeurs sont fabriqués avec des composants négociés chez des fournisseurs de technologie. Faut-il aussi afficher le prix des haut-parleurs d'une chaine hi fi au motif qu'on peut remplacer une enceinte par une autre ?

Par Jean le 07/12/2009 à 09:22

Les rubriques