Accueil > PETITS RIEN ESSENTIELS
Version imprimable Facebook Twitter

10 façons dont l'Internet des objets change nos vies

15,2 milliards d'euros, selon l'Institut Montaigne, tel sera le chiffre d'affaires dégagé par l'IoT, en France, en 2020. Présent dans différents objets de la vie quotidienne (TV, chauffage, sport, santé…) ou encore dans l'industrie (moteur d'avion, appareil de forage pétrolier, etc), il n'y a plus aucun doute, l'IoT est d'actualité ! Il est donc nécessaire de se demander quel est le réel impact des objets connectés sur nos vies ? Quels secteurs sont les plus touchés ? Automic nous propose un tour d'horizon !

Conduire grâce à l'IoT
Désormais il est possible de conduire grâce à l'IoT. C'est déjà le cas grâce au logiciel de Tesla, fabricant de voitures électriques, qui télécharge automatiquement les mises à jour et si besoin, programme de manière autonome l'enlèvement d'un véhicule vers un établissement Tesla. Adieu le temps d'attente dans les garages et autres marchandages pour les réparations. Grâce aux nouvelles technologies, tout cela sera automatisé.

Porter des vêtements connectés
L'industrie du textile intelligent connaît un réel essor et l'idée que chaque vêtement ait une identité numérique ouvre de réelles perspectives. Même les marques de luxe ne s'y sont pas trompées. Ralph Lauren a lancé son nouveau Polo Tech Shirt qui récupère et analyse, dans le Cloud, les performances athlétiques comme le rythme cardiaque, l'intensité des mouvements ou encore la dépense de calories. Associé à d'autres « wearables » tels que FitBit, les utilisateurs pourront bénéficier d'expérience unique sur leurs performances sportives.

S'éclairer en un claquement de doigt
Il s'agit des premiers cas d'utilisation d'IoT, permettre aux utilisateurs de programmer leur éclairage. Pas besoin de boîtier, c'est le smartphone qui gère tout. C'est le cas notamment des ampoules LED Hue de Philips qui offrent, aux utilisateurs, la possibilité de contrôler leur éclairage, de jouer avec les tons, les contrastes ou encore tout un éventail de couleurs.

Bâtir des villes intelligentes
Horizon 2020
, tel est le nom du programme de la Commission européenne qui souhaite, d'ici trois ans, créer un maximum de villes intelligentes. Depuis 2014, elle sélectionne et finance, chaque année, plusieurs projets dans les smart grids, la smart data, les nouvelles mobilités, etc. Il existe de nombreux autres exemples. A Singapour, les autorités locales testent les systèmes intelligents de gestion de parking et de déchets afin d'identifier les besoins journaliers et hebdomadaires.

Simplifier l'agriculture
Cette industrie connaît une vraie mutation technologique, tant au niveau de ses outils que de ses pratiques. Stations de météo connectées, capteurs qui mesurent la vitesse du vent ou encore embarqués sur les machines agricoles, sont autant d'exemples qui prouvent que le secteur agricole n'échappe pas à cette déferlante. C'est le cas notamment du Connect System de John Deere Field qui permet de contrôler les niveaux d'hydratation des champs pour ensuite envoyer les données aux agriculteurs.

Voler…
Désormais les appareils Boeing 787 de Virgin Airlines sont entièrement connectés, des moteurs au train d'atterrissage, en passant par les clapets. David Bulman, Directeur de Virgin Atlantic IT, déclarait que, pour un seul vol, ils pouvaient envoyer la moitié d'un téraoctet de données depuis les différents appareils connectés à Internet. De quoi bénéficier, dans les airs, des mêmes avancées technologiques que sur Terre…

Aider les seniors à rester autonomes
Le bien-être des personnes âgées est un cheval de bataille pour les constructeurs d'objets connectés. Selon une étude Doctissimo, et contrairement aux idées reçues, les seniors ne sont pas réfractaires aux nouvelles technologies. Au contraire… En 2016, ils ont dépensé 128 M€ dans la domotique et ce marché représenterait 130 milliards d'euros d'ici 2020. De plus, les objets connectés renforceraient le lien social en atténuant l'éloignement familial et la solitude, véritables maux pour cette population.

Surveiller sa propriété
Avant le boom de l'IoT, la télésurveillance restait couteuse et s'adressait aux millionnaires et professionnels. Depuis quelques années, et grâce aux objets connectés, les utilisateurs peuvent, en un clin d'œil, et grâce à leurs smartphones, savoir et contrôler tout ce qui se passe chez eux. Bosch a développé une caméra de sécurité basée sur l'IP permettant à l'utilisateur de se connecter à son système de sécurité.

Devenir le nouveau Roger Fédérer
Jusqu'à présent les technologies utilisées par les stars de la balle jaune n'étaient pas accessibles au grand public, notamment en raison de leur coût. Aujourd'hui, avec l'essor des objets connectés, il est plus facile de se prendre pour Federer. Babolat, entreprise Française spécialisée dans les raquettes de tennis, n'a pas raté le coche. Elle a ajouté des capteurs et de la connectivité dans certains de ses produits, permettant aux joueurs d'analyser la vitesse de la balle, la puissance de frappes ou encore le nombre de coups droits, revers, etc. A-t-on besoin de préciser que cette technologie a été testée et approuvée par Rafael Nadal ?

Ne plus être en retard… ou presque
Demain, dans de nombreuses villes, des voitures sans chauffeur seront équipées de capteurs pouvant fournir aux autorités municipales les données adéquates pour améliorer les schémas de circulation. De quoi anticiper ses trajets et ne plus jamais être en retard !

Il ne fait plus aucun doute, le futur sera connecté ! Pour les entreprises cela signifie penser et renforcer leur stratégie autour de l'IoT afin de répondre aux besoins de leurs clients. Pour y parvenir, elles auront besoin d'automatisation, notamment pour automatiser tous les processus informatiques liés à l'IoT : provisionnement, déploiement et traitements. L'automatisation dissimule ainsi la complexité des environnements, conférant aux développeurs des moyens rapides, simples et avancés de déployer des applications IoT innovantes. Peut-être que si tous les fabricants de réfrigérateurs automatisaient leurs processus, aurions-nous des frigos intelligents, qui nous enverraient un message pour nous rappeler de d'acheter des oranges, ou qui signaleraient à notre magasin en ligne une pénurie yaourts. Qui sait… 

vendredi 23 juin 2017
0 1 2 3 4 5
Nouveau commentaire :
SQ 250-300
Les rubriques